CARTE ANCIEN COMBATTANT 62/64 - LOI DES FINANCES POUR 2018

Bonjour

Le projet de loi des finances pour 2018 bat son plein et comme chaque année, le budget consacré aux anciens combattants est en diminution.

 

En tout cas nous poursuivons nos démarches vers les "nouveaux politiques" pour obtenir la carte du combattant aux personnels envoyés en Algérie entre le 2/7/62 et le 1/7/64, peut-être va-t-on y arriver un jour  !  - Le chemin se fait -

il reste encore quelques obstacles "idéologiques" pour certains, "budgétaires" pour d'autres, mais aucune raison valable !

 

Voici deux liens qui intéressent plus particulièrement le monde combattant et cette carte 62/64. 

 

 - Le premier est la vidéo sur la commission de la défense du 12 Octobre 2017, aucours delaquelle les présidents d'associations d'anciens combattants ont été "écoutés" mais pas forcément entendus. !

 C'est un peut long ( 2h 40) si on veut entendre tous les orateurs.  Mais on peut cliquer sur les noms de la liste située à droite pour n'entendre que celui qu'on souhaite entendre. (par exemple sur le nom de Pierre  Saint-Macary pour entendre l'intervention du Président National de l' UNC)

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.4983864_59df169039c5b.commission-de-la-defense--credits-2018--representants-d-associations-d-anciens-combattants-12-octobre-2017
 

 - Le deuxième lien est la vidéo de la commission des finances élargie, Anciens combattants qui s'est tenue le 25 Octobre 2017 - toujours un peut long 3 h 40  - mais intéressant -

On y aborde le sujet de la carte 62/64 suite à l'amendement présenté par le député Gilles Lurton.

 

 Si on ne veut pas tout écouter, avec le curseur "temps" tout en bas de l'écran, on peut le faire glisser et commencer

03 H 03 - fin 03 h 21  (durée 20 minutes)  - ou cliquer sur  la dernière ligne de la liste située sur la droite - intitulée :   Discussion des amendements cion finances

 

 Monisuer le député Gilles Lurton, y expose le sujet et TOUT le monde est d'accord (pour une fois), pour que la qualité d'ancien combattant soit reconnue aux 62/64 EN OPEX -   Même monsieur Fabien Roussel rapporteur  est favorable à l'amendement Lurton en tant que député, mais émet un avis défavorable en tant que rapporteur de la majorité.

L'amendement Lurtron est rejeté.

Les anciens combattants prennent acte de cet ambiguité.

 

Le 20 novembre 1917 devant le Sénat, Clémenceau déclarait : " Ces Français que nous fûmes contraints de jeter dans la bataille, ils ont des droits sur nous ". 
 
 Les appelés envoyés en Algérie entre le 2 juillet 1962 et le 1er juillet 1964 l'ont été contraints et forcés. Par conséquent, ils ont des droits.
 

  http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5045845_59f03497eace3.commission-elargie-credits-2018--anciens-combattants-memoire-et-liens-avec-la-nation-25-octobre-2017